Rechercher
  • Paroisse Saint Louis

Homélie du mercredi des Cendres


+

Mercredi des Cendres


Revenez à moi de tout votre cœur !

Frères et Sœurs,

Nous entrons dans le Carême par cette cérémonie particulière de la messe dite « des Cendres ». Nous reprenons ainsi un des rites pénitentiels juifs parmi les plus anciens qui remonte au IXème siècle avant Jésus-Christ, qui consiste à s’humilier devant Dieu en reconnaissant notre finitude, notre condition de pécheur et à implorer la miséricorde de Dieu sur nous. Toutes les mortifications de Carême, les efforts que nous choisissons doivent être orientés vers la renaissance de notre relation à Dieu.

L’Evangile qui ouvre le temps de Carême nous propose 3 moyens traditionnels de renaissance à Dieu : la prière, l’aumône et le jeûne.

Au sujet de la prière, Jésus dit : « Mais toi, quand tu pries, retire-toi dans ta pièce la plus retirée, ferme la porte… » Demandons-nous en ce début de Carême quelles sont les portes que nous devons fermer, quels sont les renoncements à faire pour pouvoir être disponible à Dieu. Cela peut être fermer son ordinateur, son téléphone, sa télévision, mettre un frein à ses conversations, à ses paroles, se coucher plus tôt (bibliquement la journée commence toujours la veille au soir et non le matin au réveil). Il faut être concret et réaliste : consacrer du temps à la prière implique le fait de renoncer à d’autres activités ailleurs. J’attire votre attention sur le fait que la paroisse propose toujours l’oraison suivie des Laudes le matin à partir de 8h00 ! Voilà un bel effort de Carême, pour commencer une journée avec nos frères et sœurs chrétiens. Jésus nous invite à prier ensemble : « Lorsque deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là au milieu d’eux. » Nous vous proposons par ailleurs un chemin de croix tous les vendredis de Carême à des heures différentes sur les 3 communautés pour permettre au maximum de personnes de pouvoir méditer la Passion de Jésus.

L’aumône nous permettra de nous purifier, d’expier notre péché et d’exercer la charité. La privation de l’un peut enrichir un autre. Cette année, la paroisse a retenu 2 projets qui vous seront expliqués de manière plus précise dans les feuilles distribuées à l’issue de la messe. Nous vous proposons d’aider les associations caritatives liés à la paroisse (St Vincent de Paul, Secours Catholique, Solidarité Partage, Ordre de Malte). Ces dernières vous présenteront leurs activités, projets et besoins le mardi 26 Mars à 20h30 à la salle Notre-Dame. Nous vous proposons aussi d’aider les femmes enceintes à garder leur enfant et à vivre leur grossesse le mieux possible en soutenant l’Association « la Maison Marthe et Marie » qui vous présentera elle-aussi ses activités, projets et besoins Vendredi prochain à 20h30 à la Salle Notre-Dame.

Quant au jeûne qui, consiste à diminuer son alimentation ou à ne manger qu’un repas sur une journée, il a deux finalités. Il nous permet premièrement d’expier nos péchés ou ceux d’autres personnes. C’est une manière concrète de participer à la rédemption. Nous pouvons offrir notre jeûne pour telle ou telle cause, telle ou telle personne. Dans notre contexte actuel, je vous invite à ne pas oublier dans votre cœur l’intention de la purification de l’Eglise ! Puis, le jeûne nous permet de manière très efficace de nous aider à déraciner en nous nos mauvaises habitudes ou nos péchés habituels. Il arrive que l’on se demande souvent comment lutter contre les péchés que l’on commet de manière habituelle. Eh bien, jeûnez ! et vous verrez : le manque de nourriture apporté à notre corps produira comme un électrochoc sur notre être tout entier. Et curieusement, ce manque nous donnera l’énergie nécessaire pour nous ré-orienter différemment. Je rappelle à ce sujet que l’Eglise nous demande de nous abstenir de viande et de matière grasse tous les vendredis, et plus particulièrement ceux de Carême ; que l’Eglise nous demande de jeûner les Mercredis des Cendres et Vendredi Saint, et que le jeûne s’étend de l’âge de la majorité jusqu’à 60 ans. Bien sûr cette indication est relative à l’état de notre santé. On peut raisonnablement penser que les personnes en bonne santé et qui ont dépassé la limite de 60 ans peuvent encore prolonger la pratique de jeûne.

Enfin, frères et sœurs, le temps de Carême, temps de purification et de conversion, est aussi un temps propice pour la réconciliation : « Laissez-vous réconcilier avec Dieu ! » nous dit St Paul dans la deuxième lecture. Profitons du temps du Carême pour préparer nos cœurs à vivre le sacrement de la pénitence et de la réconciliation. Profitez des temps de confessions qui vous sont proposés tous les samedis matins, de ceux qui vous seront proposés à l’occasion de la venue des reliques de Louis et Zélie Martin ou encore de ceux qui vous seront proposés avant Pâques.

Que tous ces moyens que l’Eglise met à notre disposition nous aident à préparer nos cœurs à la Résurrection de Jésus et à la Vie nouvelle que Dieu nous offre. Bon et saint Carême à tous ! Amen !

10 vues

Posts récents

Voir tout

le Dialogue des Carmélites

Dans le cadre des journée du patrimoine et en vue de la restauration de la collégiale Notre-Dame, nous vous convions à la pièce de théâtre « Dialogue de Carmélites » qui sera donnée en la collégiale

©2019 by Paroisse Saint Louis Pays de Vernon. Proudly created with Wix.com