Rechercher
  • Paroisse Saint Louis

Homélie du 12ème Dimanche du Temps ordinaire


+

12ème Dimanche du Temps ordinaire

Frères et sœurs,

De retour dans le Temps ordinaire, nous nous retrouvons dans l’ordinaire de notre vie chrétienne et c’est pour nous l’occasion d’approfondir l’enseignement évangélique de Jésus. Aujourd’hui, je retiens 2 points : la question de la vérité et la question de la confiance en la Providence divine.

« Ne craignez pas les hommes ; rien n’est voilé qui ne sera dévoilé, rien n’est caché qui ne sera connu. » dit Jésus. Disciples de la Vérité, nous sommes appelés à vivre dans la vérité. Vérité dans nos pensées, dans nos dires, dans nos actes, dans nos relations les uns avec les autres. La première lecture évoque la situation du prophète Jérémie, vrai prophète, qui a été fidèle à la mission que Dieu lui confiait. Cette fidélité l’a exposé à l’incompréhension, la moquerie, aux persécutions et même aux menaces de mort. Les paroles que Dieu confiait à Jérémie remettait beaucoup de monde en cause, ce que le peuple de Dieu n’était prêt ni à entendre ni à accepter. La fidélité à la Vérité nous expose. Il est parfois bien plus facile d’être lâche que d’être vrai, surtout lorsqu’on ne veut pas perdre la face devant des amis, des relations. Je ne sais si vous avez eu l’occasion de voir le film Une vie cachée, du réalisateur Terrence Malick, sorti en 2019. Ce film montre de manière très juste et éprouvante la fidélité d’un chrétien autrichien aux principes chrétiens de la vérité face au Nazisme, fidélité qui le conduira à l’échafaud, laissant son épouse et ses enfants orphelins. De tels exemples qui ont existé nous redisent que le combat pour la Vérité a un prix.

Mais il arrive souvent aujourd’hui que l’on confonde la vérité avec la sincérité. Des gens ont l’impression d’être vrais parce qu’ils sont sincères, parce qu’ils disent leur ressenti, leurs impressions. Mais on peut, avec la plus grande sincérité, dire des choses qui ne sont pas justes, qui sont fausses. La sincérité et la vérité sont deux choses distinctes. La Vérité est d’abord une personne, le Christ Jésus ; après, elle est un principe dynamique : « Je suis le chemin, la Vérité, la Vie » nous dit Jésus. La vérité est donc dynamique, elle est un chemin. On progresse dans la vérité de notre être, des personnes, des faits, quand on grandit dans la Vérité qu’est Jésus.

Le psalmiste révèle l’unité profonde qui existe entre la vérité et la charité : « Amour et vérité se rencontrent » écrit-il. La Vérité ne fonctionne pas sans la charité. Par nature, elle conduit à la charité. Et la charité vient réguler et parfaire l’exercice de la vérité. Il y a des vérités qui sont destructrices. La destruction ne peut être l’œuvre de la charité. Dans l’appel que Jésus nous lance à vivre dans la vérité les uns envers les autres, entendons aussi un appel à la charité qui perfectionnera notre vie dans la Vérité.

Je voudrais terminer cette petite médiation par l’invitation que Jésus nous fait à vivre dans la confiance en la Providence. La Providence divine, c’est le fait que Dieu voit pour nous, en avance sur nous, ce qui est bon pour nous. La Providence repose sur la conception inébranlable que Dieu veut notre bien et qu’Il agira pour nous toujours en vue de notre bien. Cela ne veut pas dire que nous ne connaitrons pas l’injustice, le mal, la souffrance ; mais cela veut dire qu’à chaque moment de notre vie, dans quelque situation que nous soyons, Dieu se révélera à nous en vue de notre bien. La foi nous invite à vivre en confiance notre relation à Dieu ; elle nous invite à nous abandonner à la Providence ; elle nous invite à nous abandonner à Dieu et à ne pas d’abord compter sur nous-mêmes : « Deux moineaux ne sont-ils pas vendus pour un sou ? Or pas un seul ne tombe à terre sans que votre Père le veuille. Quant à vous, même les cheveux de votre tête sont tous comptés. » Quelle joie de savoir que Dieu prend à ce point soin de nous !

Réajustons nos visions de Dieu pour nous situer plus justement par rapport à Lui de sorte que notre vie chrétienne soit plus heureuse et plus féconde. Amen !

0 vue

©2019 by Paroisse Saint Louis Pays de Vernon. Proudly created with Wix.com