top of page
Actualités de la paroisse: Blog2

Homélie de la Vigile pascale 2024


+

 Vigile pascale 2024

 « Et maintenant, allez dire à ses disciples et à Pierre : ‘Il vous précède en Galilée.’ »

 

Chères Julie, Laurence, Catherine, Marie-Chantal, Mélina

Et pour une autre part, chère Anne-Marie,

 

            Vous avez chacune, de manière différente, vécu une sorte de dévoilement à travers lequel Dieu s’est rendu présent dans votre vie et vous avez fait l’expérience qu’Il est vivant et qu’Il vous appelle à partager sa vie. L’appel que Dieu vous fait à vivre avec Lui ne se limite pas seulement à vivre votre vie avec la conscience ou la certitude que Dieu existe, mais cet appel comprend en premier lieu le fait que Dieu vous donne sa vie, la vie divine. C’est précisément cette vie divine que nous fêtons en cette nuit, cette vie de Dieu que le tombeau et la mort n’ont pu garder pour eux. Cette vie divine que Dieu vous donne et qu’Il vous appelle à vivre avec Lui nous est donnée par le sacrement du baptême qui nous donne la vie du Ressuscité. Vous allez recevoir dans quelques instants cette vie du Ressuscité, et nous qui avons déjà été baptisés, nous allons redire « oui » au baptême reçu plus tôt dans notre vie.

            Mes amies, le baptême vous donne la vie de Dieu, cette vie qui n’a pas de limite et que la mort ne peut retenir ; on l’appelle aussi la vie éternelle. Le baptême vous donne aussi la foi, non pas que vous ne l’ayez pas eue d’une certaine manière avant : vous aviez ce sentiment profond qui vous faisait croire que Dieu existait et que vous pouviez aller à Lui ; mais avec le baptême, la foi devient efficace, elle devient le moyen d’aller à Dieu et pour Dieu, le moyen d’agir dans les réalités de notre vie. Le baptême vous donne l’Amour de Dieu qui a triomphé du mal et de la mort dans la Résurrection de Jésus. Désormais, vous avez la faculté, par l’Amour de Dieu reçu dans le sacrement du baptême, de faire de vos croix, vos épreuves, de vos souffrances, des lieux de fécondité et de vie pour les autres.

 

            Le sacrement de la confirmation qui suivra immédiatement votre baptême et qu’Anne-Marie recevra avec vous, va affermir le don de la foi que Jésus vous a fait dans le sacrement du baptême et vous donnera la mission, comme les femmes de l’Évangile, d’aller annoncer aux autres la Résurrection de Jésus. Il n’y a pas lieu de vous demander : « Et moi, qui suis-je pour aller annoncer l’Évangile ? Quelle légitimité ai-je ? Il y a des personnes qui ont bien plus de qualités que moi pour cela… » Jésus vous confie cette mission à partir de ce soir et Il compte sur vous en vous donnant en même temps tous les moyens d’assurer votre mission. Je vais revenir sur cette question plus loin.

            Le sacrement de la Communion que vous allez recevoir pour la première fois ce soir vous donne Jésus qui vient revivre en vous son sacrifice sur la croix et sa Résurrection. Le mystère pascal que nous célébrons vous est redonné sous la forme d’une nourriture, sous la forme du pain, parce qu’il vient nourrir et fortifier la vie divine que vous recevez. Voilà ce que vous recevez ce soir et voilà comment Dieu vient vous appeler à partager sa vie avant de la partager au Ciel.

 

            Comme les femmes qui se rendent au tombeau et qui ont l’apparition d’un jeune homme leur annonçant la Résurrection de Jésus, vous recevez ce soir un secret : la Résurrection de Jésus et une mission : aller annoncer la Résurrection de Jésus. Comme je vous le disais, le sacrement de la confirmation vous donne les moyens d’assurer cette mission que Dieu vous confie. Où est-ce que Dieu vous envoie en mission? Déjà, là où vous vivez. Auprès de votre famille, là où vous travaillez, dans vos relations. Il n’y pas besoin de chercher des lieux lointains, des structures. La mission commence là où nous vivons avec les personnes avec lesquelles nous vivons. Puis, il va falloir écouter ce que vous dit l’Esprit-Saint, où est-ce qu’Il a besoin de vous, où est-ce que l’Église vous appelle. L’Église et la paroisse sont là pour vous aider. Déjà, à l’occasion de votre préparation, vous avez fait l’expérience que l’Église était là pour vous, qu’elle vous a accompagnés comme une famille qui accompagne les enfants que Dieu lui confie. L’Église a besoin de vous et elle compte sur vous. Cherchez votre place dans notre paroisse ; si Dieu vous y a conduits, c’est qu’Il vous envoie ici et c’est qu’il y a aussi une raison. Vos catéchistes, les prêtres, les fidèles sont là aussi pour vous aider. En fait, vous êtes au début de votre vie chrétienne et cette dernière grandira à deux conditions : la première c’est que vous vous donniez aux autres ; une foi qui ne se donne pas arrête de grandir pour diminuer et pour progressivement mourir ; la deuxième, c’est qu’il faut rester attaché à l’Église que Jésus a voulu instituer. L’Église a aussi ses hauts, ses bas, ses périodes lumineuses, parfois des périodes plus difficiles ou des crises. Mais un chrétien catholique qui s’éloigne de l’Église est un chrétien catholique qui s’éloigne de sa famille.

 

            Chères Julie, Laurence, Catherine, Marie-Chantal et Mélina, Chère Anne-Marie, nous rendons grâce à Dieu pour la vie divine qu’Il vous donne ce soir et nous confions cette vie nouvelle à la Sainte Vierge, Maman de Jésus, qui devient aussi ce soir votre Maman. Que Marie vous aide à rester fidèles à Jésus et à son Église. Amen !

17 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


Ancre 1
bottom of page