Rechercher
  • Paroisse Saint Louis

Homélie de la messe du jour de Noël


+

« Dieu, personne ne l’a jamais vu… »


Chers frères et sœurs,

« Dieu, personne ne l’a jamais vu… » cette phrase était vraie jusqu’à une certaine nuit de décembre en Judée il y a quelques 2000 ans. Par la naissance de Jésus, Dieu se rend accessible, il se donne à voir, il permet qu’on l’approche, qu’on le touche, qu’on l’écoute. L’Invisible devient visible, l’Éternel devient mortel, l’Infiniment distant devient l’infiniment proche. Noël est un acte d’humilité de Dieu qui s’abaisse, qui nous rejoint, qui se donne et qui s’abandonne.

Il est curieux de penser que ce petit bébé que nous adorons est Dieu, que Lui qui est le Verbe, comme nous le rappelle Saint Jean, va devoir apprendre à parler. L’auteur de la lettre aux Hébreux nous le redit : « Il nous a parlé par son Fils qu’il a établi héritier de toutes choses » et plus loin : « Le Fils qui porte l’univers par sa parole puissante. » Quel acte d’humilité de Dieu que celui qui consiste à donner sa Parole divine sous les aspects de paroles humaines. Désormais Dieu vient à nous et se donne sous le mode sensible qui nous est le plus immédiat : la parole humaine. Il faudra alors apprendre à reconnaitre la parole de Dieu dans les paroles de ce bébé, de cet enfant, de cet homme ; il faudra apprendre à reconnaître Dieu sous les traits de cet homme. Il faudra chercher la divinité voilée sous les aspects de l’humilité.

Si Noël apparaît comme un acte d’humilité de Dieu, Noël apparaît aussi comme un acte de charité. Pourquoi Dieu s’abaisse-t-Il ? Pourquoi nous rejoint-Il ? Pourquoi ne choisit-Il pas de nous sauver tout en restant extérieur à nous, distant ? Tout simplement par ce qu’Il nous aime et que celui qui aime veut rejoindre la personne aimée. Il n’y a aucun avantage pour Dieu à devenir un homme. Mais en nous rejoignant, Dieu nous fait le plus beau cadeau : Il nous donne la vie divine. Le don de Noël est là, offert à tous ceux qui viennent se prosterner devant cet Enfant et qui viennent l’adorer. La collecte de la messe nous redit cette prière de l’Eglise pour chacun de nous : « Fais-nous participer à la divinité de ton Fils. » La participation à la nature divine qui nous est offerte en cette fête de Noël nous fait devenir enfant de Dieu. St Jean le dit dans l’Évangile : « Mais à tous ceux qui l’ont reçu, Il leur a donné de pouvoir devenir enfants de Dieu. » Cette nouvelle filiation nous place au-dessus des Anges qui n’ont pas cette dignité. C’est une grâce pour nous d’être à la fois homme et de participer à la nature divine. En cette fête de Noël, demandons la grâce au Seigneur de pouvoir vivre notre filiation divine, de pouvoir faire grandir, développer notre vie divine. La filiation que nous offre Dieu fait que nous devenons Fils de Dieu.

Les temps que nous vivons sont troublés quant à la question de la paternité, de la maternité, de l’identité. Prenons garde à ne pas nous tromper de combats. Notre véritable identité nous est donnée par Dieu. Toute vraie paternité vient de Dieu qui est Père. La paternité biologique, la paternité humaine, la paternité spirituelle ne sont que des paternités de participation à la paternité de Dieu qui, seul, est Père. Jésus nous apprend à vivre comme fils et fille de Dieu. Aujourd’hui beaucoup de relations filiales sont abîmées et cassées. Beaucoup souffrent de n’avoir pas eu un père présent, qui a pris soin de ses enfants. L’image du père est de plus attaquée par un féminisme mal compris qui oppose au lieu de compléter. Les projets de Loi bioéthiques en gestation sont aussi dangereux au sens où ils entérinent et veulent inscrire dans la Loi l’absence du Père qui est toujours une souffrance pour l’enfant. Présentons à l’Enfant Jésus toutes les relations filiales blessées, abîmées, afin qu’Il aide les personnes à guérir. Seul Dieu est un Père parfait.

Confions à l’Enfant Jésus tous ceux qui ont reçu la mission de préparer les Lois, de les voter, afin qu’ils ne perdent pas de vue le bien fondamental d’un enfant à avoir un papa et une maman. Que tous les hommes de bonne volonté ouvrent leur cœur et accueillent la Parole divine qui nous est donnée en Jésus. Que Jésus nous apprenne tous à vivre en enfants de Dieu. Amen !

36 vues

Posts récents

Voir tout

Présence aux messes

A noter : Suite aux annonces de l’État, les églises seront remplies dès à présent : - un rang sur 2, - 2 chaises entre les personnes, - les personnes vivants sont le même toit pouvant s’assoir ensembl

©2019 by Paroisse Saint Louis Pays de Vernon. Proudly created with Wix.com