Rechercher
  • Paroisse Saint Louis

Homélie de la Fête de la Présentation de Jésus au Temple


+

Fête de la Présentation de Jésus au Temple



Frères et sœurs,


La fête de la Présentation de Jésus au Temple trouve son origine dans la fête de la Purification de Marie, rite conforme à la Loi de Moïse auquel se conformaient les femmes ayant mis au monde un enfant. 40 jours après la naissance d’un garçon, les mamans devaient être relevées de leur impureté, liée au sang, et pour cela offrir un sacrifice au Temple. En ce sens, cette fête de la Purification de Marie est non seulement liée au Temps de la Nativité, puisqu’elle clôt en quelque sorte les rites de la naissance de Jésus, mais elle achève même le cycle de Noël dont nous gardons aujourd’hui encore deux traces : nos crèches que l’on enlève à partir de la date du 2 Février et l’antienne mariale chantée qui n’est plus à partir de ce soir l’Alma Redemptoris Mater, mais qui devient l’Ave Regina Caelorum.

Cette fête comporte trois aspects : la purification de Marie, le « rachat » du Fils Premier-né (conformément à la Loi de Moïse Ex 13, 2) et la présentation de Jésus au Temple.

Par bien des aspects, cette fête est prophétique. Elle annonce le mystère de notre Rédemption et elle nous fait entrer pleinement dans la Nouvelle Alliance, nous suggérant le Nouveau Sacerdoce qui en constituera le cœur. Je profiterai de cette fête, à l’origine mariale, pour aborder la question de la consécration de notre paroisse à la Sainte Vierge que nous commencerons en ce dimanche.

L’épisode de la Présentation de Jésus au Temple annonce de manière prophétique le mystère de notre Rédemption. Ce mystère est exprimé dans les paroles du vieillard Syméon : « Maintenant, tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples : lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple Israël. » Les expressions « Lumière qui se révèle aux nations » et « Gloire de ton peuple Israël » sont tirées du prophète Isaïe et plus particulièrement du premier et du deuxième chant du Serviteur, caractérisant le Messie. Cela veut dire que dans ce nouveau-né que l’on vient présenter au Temple, Syméon reconnaît le Messie.

Cette entrée au Temple qui permet à Jésus d’être reconnu comme le Messie par Syméon et Anne annonce de manière prophétique l’entrée de Jésus à Jérusalem lors des Rameaux où Il sera aussi reconnu et acclamé comme le Messie. A travers ces prophéties apparaît déjà l’ombre de la croix et le mystère de notre Rédemption. Cet aspect est confirmé par la deuxième prophétie de Syméon : « Voici que cet enfant provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de contradiction… » « La chute et le relèvement » : nous pouvons y voir le chemin de croix où Jésus tombera à plusieurs reprises et sera finalement élevé sur la croix ; mais nous pouvons y voir aussi sa mort et sa Résurrection.

La Présentation de Jésus au Temple annonce également de manière prophétique une purification du culte et l’émergence d’un nouveau sacerdoce. Le prophète Malachie entendu en première lecture fait un lien entre le Messager, envoyé du Seigneur, qui entrera dans le Temple et le fait que cet Envoyé purifiera « les fils de Lévi », c’est-à-dire, les fonctionnaires du culte de l’ancienne Alliance : « Il s’installera pour fondre et purifier, il purifiera les fils de Lévi (…) ainsi pourront-ils présenter au Seigneur l’offrande en toute justice. » Nous y lisons ici l’annonce d’un nouveau culte et d’un nouveau sacerdoce. De ce fait, la présentation de Jésus au Temple devient plus qu’une présentation : elle devient une offrande, un sacrifice offert à Dieu. Le Temple devient le lieu de l’offrande publique de Jésus à Dieu. Jésus est déjà offert à son Père en holocauste pour le rachat non pas d’un seul homme, mais de tous les hommes.

Si ces aspects prophétiques sont quelque peu techniques, ils nous montrent que nous entrons bien dans une Nouvelle Alliance où Jésus sera à la fois le prêtre qui offre, la victime offerte et l’autel sur lequel on offre. Dans cette Nouvelle Alliance, une place particulière est réservée à Marie, qui fait elle aussi, l’objet d’une prophétie : « Et toi, ton âme sera traversée d’un glaive : ainsi seront dévoilées les pensées qui viennent du cœur d’un grand nombre. » Marie est associée non seulement à la Passion de son Fils, mais aussi au mystère de la Rédemption. Marie a une place dans le salut qui nous est offert en Jésus : elle dit « oui » au projet de Dieu ; elle participe d’une manière intime à la souffrance de son Fils ; elle deviendra Mère de l’Église au pied de la Croix lorsque son Fils rendra son dernier souffle, accueillant ceux que son Fils lui donne à aimer. C’est la raison pour laquelle notre paroisse a choisi de se placer sous sa protection et de se consacrer à elle. A travers cette consécration que nous souhaitons proposer, nous attendons de la Sainte Vierge une plus grande fidélité à Jésus, à l’Evangile, à son Église. Nous attendons une plus grande unité les uns avec les autres, une plus grande dynamique missionnaire. A l’issue de cette messe, 3 personnes ou 3 familles pourront venir chercher une statue de la Sainte Vierge pour une semaine et s’engagent à les rapporter dimanche prochain où de nouveau 3 autres personnes ou familles viendront les prendre. Je vous invite au cours de cette semaine à prier en famille, avec des proches, des amis autour de cette statue, à confier à Marie toutes vos intentions personnelles, familiales, sans oublier les malades et les vocations sacerdotales et religieuses dont notre Eglise a besoin pour vivre.

En ce jour où l’Évangile nous présente deux belles figures spirituelles, à travers Syméon et Anne, prions pour tous les religieux et religieuses que nous connaissons sans oublier nos chères « sœurs bleues », « Sœurs de Jésus au Temple » dont c’est aujourd’hui la fête propre. Amen !

19 vues

Posts récents

Voir tout

le Dialogue des Carmélites

Dans le cadre des journée du patrimoine et en vue de la restauration de la collégiale Notre-Dame, nous vous convions à la pièce de théâtre « Dialogue de Carmélites » qui sera donnée en la collégiale

©2019 by Paroisse Saint Louis Pays de Vernon. Proudly created with Wix.com